mercredi 1 avril 2009

Les hauteurs de Tokyo



Prendre de la hauteur à Tokyo, c'est se rendre compte du gigantisme de la ville. C'est mettre une image sur ce chaos organisé, ces rues sans nom, ces blocs qui s'élèvent, tous différents et pourtant semblables, cette ville qui n'en finit plus. C'est une ville à découvrir en marchant, en se perdant, une ville à regarder pour se repérer.
Roland Barthes, dans L'empire des signes, "cette ville ne peut être connue que par une activité de type ethnographique : il faut s'y orienter, non par le livre, l'adresse, mais par la marche, la vue, l'habitude, l'expérience : toute découverte y est intense et fragile, elle ne pourra être retrouvée que par le souvenir de la trace qu'elle a laissé en nous."
Photos prises à différentes hauteurs et à différents moments de la journée, à télécharger pour les apprécier en grand et en détail.

1 commentaire:

ugorichard a dit…

tu déchire mon Arnaud .. continu...!! a très vite...